À la nantaise: ''Nous sommes prêts''

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Alors que le FC Nantes vient de vivre une des pires défaites de son histoire, encaissant 6 buts à domicile contre Lyon, le club semble plus que jamais au bord du gouffre. Dans ce contexte de frustration pour tout un peuple, "À la nantaise" propose aux supporters de passer à l'action. L'association créée en 2010 se dit prête pour accompagner un nouvel investisseur en participant au futur capital. L'actionnariat populaire comme réponse à la frustration ambiante, pourquoi pas?


À la nantaise: ''Nous sommes prêts''

Après ce large revers et alors que la fracture entre les supporters et le club n'a jamais été aussi ouverte, nous avons contacté l'association "À la nantaise" et son président Florian le Teuff. L'association prépare l'après Kita depuis 2010 et est plus que jamais en ordre de marche:

"Une réponse à Jean-Claude Suaudeau"
C'est avec une bande de potes que le projet nait en 2010. Le club est alors au bord de la relégation en nationale. Waldemar Kita, lui, est déjà au bord du gouffre sportif. Florian le Teuff décide alors de répondre à "l'appel" de Jean-Claude Suaudeau "les supporters devraient se battre pour la sauvegarde de leur patrimoine" et se lance dans l'aventure de l'actionnariat populaire entouré de copains mais surtout de compétences. Juristes, bénévoles, passionnés se mobilisent alors pour créer l'association qui servira de base au projet "À la nantaise". L'objectif: intégrer le capital du club et donner une voix aux supporters. Le but: renouer avec les valeurs fondamentales et l'ADN du club. Le pacte Arribas est alors rédigé comme ligne directrice de l'association, de ses idées et de ses valeurs.

"Défendre le patrimoine"
Florian le Teuff: "Aujourd'hui Nantes rayonne dans le monde entier grâce au football. Le jeu à la nantaise et son identité ont permis à la ville de rayonner bien au delà de la région. Aujourd'hui Nantes est plus connue pour son football que pour son éléphant, il ne faut pas l'oublier."

Quel est le modèle et les intentions concrètes de l'association?
Nous voulons participer au prochain tour de table. Nous avons rencontré la direction du club la dernière fois en aout 2010 en la personne de Franck Kita. Depuis le club a fermé les portes à la discussion. Nous sommes forts de plus de 2 300 membres et disposons de l'équivalent de 7% du capital actuel du club. Ce que nous voulons ce n'est pas racheter le club mais prendre part au capital pour donner une voix aux supporters.

"Accompagner le futur repreneur"
"Une étude académique et scientifique menée par l'Université de Nantes montre que 20 000 personnes sont prêtes à devenir actionnaire du FC Nantes, cela représente 1,7 million d'euros, une somme qui pourrait augmenter sensiblement en associants notre Club Entreprises et une levée de fonds. Ce que nous voulons c'est participer au prochain capital du club pour prendre part au futur conseil d'administration. Nous voulons être la courroie de distribution entre le club et ses supporters mais aussi entre le club et le territoire. Aujourd'hui le club est isolé par son fonctionnement autocratique. Ce que nous voulons c'est faire renouer le club avec son ADN et ses valeurs. Nous ne voulons pas racheter le club mais accompagner le ou les futurs repreneurs du club car le club sera vendu, tôt ou tard."

DEVENIR ACTIONNAIRE POPULAIRE 

"Un homme, une voix"
Peux tu nous expliquer concrètement le rôle d'un actionnaire lambda?:
"On peut être adhérent à l'association pour 5 euros. Nous avons aujourd'hui 2 300 adhérents. On peut devenir actionnaire (Canari en action) à partir de 100 euros, 50 euros pour les étudiants et demandeurs d'emplois. On a monté une SAS (Société par actions simplifiée) pour être d'ores et déjà prêts en cas de rachat du club. L'objectif sera de garantir aux supporters la préservation des valeurs liées au pacte Arribas. Par exemple mettre au centre la formation, le collectif, l'indépendance de la cellule sportive."

"Le club doit redevenir ce qu'il était: innovant"
Votre regard sur la situation sportive et l'avenir du club?
"Je suis abonné au stade, je vais voir les matchs, mais en tant que président et dans l'association de manière générale nous avons décidé de ne pas commenter les résultats sportifs du club. Désolé pour cette réponse un peu fade (sourire)... Notre objectif c'est que le club redevienne moderne et innovant. Nous devons avoir un temps d'avance. La direction a voulu tout changer et faire comme tout le monde, on voit le résultat. Nous devons renouer avec notre ADN." 


Soutenu par d'ex joueurs du FC Nantes comme Frédéric Da Rocha, Nicolas Ouedec ou encore Japhet N'Doram, l'association peut se venter de porter réellement et concrètement les valeurs du FC Nantes. Alors que Waldemar Kita semble plus que jamais sur le départ, il est possible aujourd'hui de devenir acteur du futur du club. De quoi laver de nombreuses frustrations et se mettre dans une démarche positive.

Damien Baumard


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Partagez

Soutenez-nous !