''J'ai vu des enfants pleurer''

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Hier soir, alors que le FC Nantes était mené face au TFC 1 but à rien, la situation a dégénéré en tribune présidentielle après que des supporters aient fait irruption. Nous avons recueilli le témoignage d'un stadier pour mieux comprendre ce qui s'est passé.


''J'ai vu des enfants pleurer''

"Lors du match vers la 80ème minute, plusieurs renforts stadiers ont été appelés pour former une ligne humaine en bas de la tribune Loire (à savoir que la tribune était en train de manifester par des chants qu'ils allaient envahir la pelouse).

"Nous avons vu des dizaines de personnes sortir du milieu de la Tribune Loire."

Situés en tribune Jules Verne haut, près des journalistes, nous avons vu, vers la 83ème minute de jeu, des dizaines de personnes sortir du milieu de la tribune Loire par le bas et remonter un escalier sur les extérieurs qui leur permettait de sortir de la tribune. C'est à ce moment là que nous avons été nous aussi appelés en renfort en tribune présidentielle... Mais il était trop tard. Plusieurs personnes avec capuches, cagoulés, venant de la tribune Loire, sont montés par l escalier o4-o5 afin de rentrer dans la tribune présidentielle. Ils n'ont pas réussi à rentrer par cette porte mais par contre, ils ont fissuré tout une vitre de la porte. Ils ont longé la tribune présidentielle pour essayer de pénétrer par l'accès 02-03 où ils ont réussi à entrer dans la tribune en lançant un pétard (ce qui a créé la panique dans la tribune).

Les CRS situés près de la tribune visiteur ont été appelés pour intervenir en tribune présidentielle, ils ont longé les abords du terrain pour y arriver et non par l'extérieur des tribunes. Les dizaines de supporters qui avaient envahi la tribune pour s'en prendre au président Kita sont ensuite sortis pour se rendre en tribune Erdre.
"Certaines personnes disaient ne plus vouloir revenir au stade... J'ai vu des enfants pleurer et des personnes qui avaient peur."

Personnellement, je suis un peu choqué car nous stadiers ne sommes pas forcément formés pour intervenir dans ce genre de situation.... Quand nous étions devant les escaliers de la tribune présidentielle nous avons même vu un homme d'environ 45 ans prendre une barrière de sécurité à deux bras et la jeter à nos pieds mais lui n'était pas cagoulé, c'était un simple supporter complètement singlé.
"Nous stadiers, nous ne sommes pas formés pour ce genre d'interventions."

Les CRS, ils sont à un seul endroit dans le stade, c'est à dire près de la tribune visiteurs. Ce n'est pas assez, surtout depuis le début de la saison où plusieurs supporters manifestent contre Kita.
"


Nul doute que le FC Nantes aurait pu se passer de cette publicité: 


On peut se demander comment il est possible que de tels actes puissent se produire dans une enceinte sportive. Si la frustration est de mise pour l'ensemble des amoureux du FC Nantes, il est absolument abjecte de mettre en danger un jeune public. Plus que le club, c'est aussi la mort d'un sport que de délivrer un tel spectacle.

Propos recueillis par Damien Baumard.


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Partagez

Soutenez-nous !