Fin de l'aventure pour le NRB

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Les Déferlantes effectuaient leur second voyage en Russie, après Kranoyarsk au tour précédant, dans le cadre de l'EuroCup. Cette fois-ci c'est à Moscou que les joueuses d'Emmanuel COEURET devaient aller chercher leur qualification. Le défi s'annonçait de taille puisque les nantaises ne possédaient que trois points d'avance après leur victoire au match aller contre le Spartak (60-57). Les 1/4 de finale étaient encore loin.


Fin de l'aventure pour le NRB

Habituées aux voyages européens (après Wasserburg, Pecs, Venise et Krasnoyarsk donc) les visiteuses étaient diminuées par la blessure d'Isis ARRONDO. Heureusement Rose DUCRET était, elle, de nouveau disponible. D'entrée de jeu, le petit écart du match aller était comblé (9-12). Les moscovites creusaient vite ce même écart et comptaient 7 points d'avance (10-17 ; 02'15). Bien emmené par MEESSEMAN (20 points ), le Spartak était devant après le premier quart (16-24).

Obligés de réagir, Margaux GALLIOU-LOKO (15 points) et consorts se heurtaient à une très forte présence russe aux rebonds, notamment de la toute jeune VEDEEVA (13 rebonds). Malgré cela, le NRB laissait passer une occasion de revenir à deux points, puis perdait dans la foulée deux ballons, qui permettaient aux locales de reprendre de l'avance (24-33 ; 05'45). Cette avance continuait à grossir, jusqu'à atteindre 17 points à la mi-temps (27-44).

En seconde période, les nantaises peinaient à remonter dans ce troisième quart (32-49 ; 07'24). En face, les coéquipières de GLADKOVA (13 points) géraient leur avance, et passaient même la barre des 20 points d'écart (39-59 ; 02'49). Toujours peu inquiétées, celles-ci entamaient le quatrième et dernier quart temps du match avec une avance confortable (45-63).

Le sort du match était presque déjà scellé. L'écart se stabilisait maintenant aux alentours des 20 points (48-69 ; 07'50 puis 57-79 ; 02'45). les jeunes pousses rezénnes faisaient d'ailleurs leurs rentrées sur la parquet. Finalement, le Nantes-Rezé Basket s'incline 64-82 et quitte cette EuroCup en 1/8ème de finale, après un beau parcours ponctué de 6 victoires (dont 5/5 à domicile) pour 4 défaites.


Physiquement au point, le Spartak Moscou a mis sous pression les nantaises dès le début du match. Rapidement distancées, celles-ci arrivèrent néanmoins à ne pas flancher définitivement et la seconde période fut plus équilibrée. Si, comme leurs homologues du NLA et du VBN, les Déferlantes sont désormais éliminées de toute compétition européenne, il leur reste toujours la Coupe de France, en plus du championnat. Prochain rendez-vous justement, en Coupe de France, à Mondeville, ce dimanche à 16h.

Rédaction, photo : Corentin PINGEON (@Cooc_P)


Evènements Basket

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !