Pas de miracle pour les Déferlantes

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Après un périple sibérien et des retrouvailles avec Margaux GALLIOU-LOKO, les Déferlantes ont pris la direction de Nice pour y défier l’une des équipes en forme de ce championnat de LFB.


Pas de miracle pour les Déferlantes

Dans une entame de match au cours de laquelle les deux équipes peinaient à trouver le chemin du panier, le tableau d’affichage avait du mal à s’emballer (4/3, 5’). Mais sous l’impulsion de Courtney HURT (21 pts), les Niçoises prenaient petit à petit leurs distances (12/7, 7’) avant que Margaux GALLIOU-LOKO (11 pts) ne réponde à l’adresse longue distance des Azuréennes pour stabiliser l’écart (20/16, 10’). Malheureusement, le NRB débutait le 2ème quart-temps en encaissant un 0/7 qui permettait à Isabelle STRUNC (8 pts) et ses coéquipières d’atteindre la barre symbolique des 10 points d’avance (27/16, 13’). Un écart que les Nantaises ne parvenait pas à réduire (32/21, 15’), la faute à une adresse trop peu présente (27 % de réussite en 1ère mi-temps). Et même si au moment de regagner les vestiaires, la situation n’était pas désespérée, elle était mal embarquée (39/26, 20’).

Le retour sur le parquet s’avérait compliqué pour Aija PUTNINA (9 pts) et ses coéquipières qui voyaient inexorablement l’écart se développer (46/28, 33’). Si les Nantaises ne parvenaient pas à juguler le jeu offensif de leurs hôtes (52/33, 25’), une bonne fin de quart-temps, qu’elles remportaient sur le score de 16 à 15, leur permettait d’entretenir le fol espoir d’un incroyable come-back (54/42, 30’). Un espoir que la troupe d’Emmanuel COEURET ne parvenait pas à entretenir car, bien qu’elle avait les ballons pour mettre le doute dans les têtes adverses, ce sont Djene DIAWARA (16 pts) et co’ qui contrôlaient le match (62/45, 35’). Désireuse de ne pas lâcher pour autant, Queralt CASAS (16 pts) sonnait une révolte, certes trop tardive, mais qui permettait de réduire l’écart (66/55, 38’) et de terminer le match sur une note positive malgré la défaite (71/60, 40’).

Les Statistiques des Nantaises :

Image1.jpg


On savait que ce match allait être compliqué, qui plus est après un très long déplacement en Sibérie. Une défaite qui trouvera une partie de son explication dans cette mauvaise entame de 2ème et dans une trop importante domination azuréenne aux rebonds. Des facteurs qui auront été préjudiciables pour la suite de la rencontre. Maintenant, place au repos et à la préparation d'une fin de mois de janvier qui s'annonce très importante pour le collectif nanto-rezéen.

Rédaction : Fabien VARY (@NanteSport44)
Photo : Arnaud MASSON (@aeroarnaud)


Evènements Basket

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !