Un point pour le FCN !

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Le FC Nantes ramène un point de son déplacement à Guingamp. Mal embarqués, les hommes de Michel DER ZAKARIAN ont su réagir pour revenir au score grâce à KERBRAT (63' CSC) et SABALY (92'). Ils pourront néanmoins regretter un début de match catastrophique, alors que la suite leur a été favorable. On fait le bilan.


Un point pour le FCN !

On a aimé :
 
Un FCN de caractère !
Déjà mené la semaine passée, le FC Nantes a remis cela. Dès la 25ème minute, BENEZET (3') et SALIBUR (25') avaient déjà trouvé l'ouverture. Ce qui était presque impossible avant est devenu réel. Après une bonne fin de première mi-temps , c'est en seconde période que le retour a pris forme. Après plusieurs bonnes séquences de jeu, les nantais ont réussi à refaire leur retard. Étonnant pour l'une des pires attaques du championnat, mais très intéressant pour la suite.

ADRYAN prend du galon !
Souvent placé au centre des critiques en ce début de saison, notamment sur le recrutement, le jeune brésilien réussi son début d'année 2016. Aligné sur côté gauche au Roudourou, celui-ci s'est démarqué par de bonnes phases de jeu et de bons débordements. Il semble aussi avoir évolué physiquement même si de nombreux duels semblent encore lui poser problème. Il est tout de même important de reconnaitre l'implication mise par le numéro 23 sur les dernières sorties du club.

On aurait pu en parler : la bonne rentrée de SIGTHORSSON, le calme de VIZCARRONDO, l'animation offensif de SABALY.

On n'a pas aimé :
 
Les prestations d'AUDEL et BEDOYA
Déjà en difficulté sur la première partie de saison, le français et l'américain ne brillent pas vraiment en cette nouvelle année. Repositionné sur le front de l'attaque, comme face à Saint-Étienne, AUDEL n'a pas su s'imposer et peser sur la défense adverse. Du côté de l'américain, toujours le même constat. Quand celui-ci rentre, il est décisif et parvient à imposer sa présence. Cependant, c'est tout le contraire lorsqu'il débute. Ainsi il fut une fois de plus transparent.

Le marquage
Si Guingamp pouvait aussi s'estimer heureux d'avoir su convertir ses deux premiers (et seuls) tirs cadrés, le marquage nantais y était pour beaucoup. En effet sur le premier but des locaux, tout commence par un marquage laxiste de LENJANI, avant que le ballon relâché par RIOU, puis gentiment offert par DJIDJI à un BENEZET étrangement seul, ne se transforme en but. Le deuxième but voit lui SABALY monter sur un ballon où se trouve déjà TOURE, délaissant ainsi son couloir.

L'une des points forts du FC Nantes étant sa défense, il va falloir corriger ceci, car les joueurs ne pourront pas remonter un tel écart à chaque fois.


Alors que le club a encaissé deux buts, le FC Nantes a montré un visage intéressant, ce malgré l'extinction d'Adrien THOMASSON. Si celui-ci se montre souvent rassurant, Koffi DJIDJI a aussi eu du mal, notamment avec ses relances. Une fois de plus la possession était nantaise, chose inhabituelle. Néanmoins il faut aussi rappeler que Guingamp se trouvait à égalité de point avec Toulouse (19ème), c'est donc ce genre de matchs qu'il faudrait remporter pour espérer rester dans les 10 premiers de Ligue 1. 10èmes (avant les matchs du dimanche), les nantais auront un rendez-vous en Coupe de France ce mercredi face au FC Mantois (18h30), avant de recevoir les Girondins de Bordeaux samedi prochain à la Beaujoire (20h).

Guingamp (Benezet 3' ; Salibur 25') 2 - 2 Nantes (Kerbrat CSC 63' ; Sabaly 92')
Stade du Roudourou - 16 Janvier 2016
J21 - Ligue 1 - 13762 spectateurs

Rédaction : Corentin PINGEON (@Cooc_P)
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !