Villeneuve, première étape du road-trip

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Après avoir parfaitement lancé leur année, les Déferlantes s'apprêtent à vivre une semaine loin de chez elles avec pas moins de 3 déplacements en une semaine. Et ce road-trip débute dimanche à Villeneuve d'Ascq (15h00), chez Camille AUBERT...


Villeneuve, première étape du road-trip

Joueuse des Déferlantes entre 2008 et 2010, Camille AUBERT a rejoint l’armada de Villeneuve d’Ascq au cours de l’été. «J'étais en Italie quand le coach de Villeneuve m'a appelé. Il m'a demandé si j'étais libre, et je n'ai pas hésité très longtemps avant d'accepté. Il s'agit d'une opportunité et d'un projet sportif trop intéressants pour que je les refuse » avance Camille qui voulait pourtant rester à Angers. Passant d’un statut de capitaine à l’UFAB49 à celui de doublure de Virginie BREMONT dans un club où « tous les postes sont doublés, j’étais au courant du défi qui m’attendait. En discutant avec le coach, je savais à quoi m’attendre cette saison. Cette année, c’est clairement un challenge collectif avant d’être un challenge individuel ». A l’aise aussi bien en championnat qu’en Euroleague, les Guerrières remplissent parfaitement leurs objectifs pour le moment. Invaincues au Palacium en LFB cette année, « ces victoires favorisent obligatoirement la cohésion d’un groupe qui vit très bien, et au sein duquel la concurrence est très saine ».

C’est donc un énorme défi qui attend le NRB ce dimanche face à Villeneuve d’Ascq et son contingent d’ex-Déferlantes puisqu’outre Camille, Marielle AMANT, Johanne GOMIS et Emilija PODRUG ont porté les couleurs Nantaises. S’il apparait évident que les joueuses de Frédéric DUSART partiront avec les faveurs des pronostics, la meneuse ne s’attend pas à un match si facile que cela : « Elles nous ont battu en présaison, et suis étonnée de leurs résultats. C’est une équipe qui n’est pas à sa place au classement. Elles sont très agressives en attaque, à la fois dans la raquette avec Aija PUTNINA et à l’extérieur avec Yuliya ANDREYEVA. C’est une équipe qui a du talent à l'image de la grinta de Queralt CASAS. A nous de tout faire pour ne pas la mettre en confiance. Face à Bourges (le 20 décembre dernier), elles devaient gagner ». Et pour réaliser une performance, la troupe d'Emmanuel COEURET devra avoir envie de faire tomber les Nordistes, en ne se présentant pas sur le parquet déjà battue.

Enfin, on ne pouvait pas ne pas évoquer le duel entre les deux numéros 89, elles qui passent toutes leurs vacances d’été ensemble. « Avec Isis, on découvre le calendrier ensemble et on organise nos week-end de match. On sait que quand on s’affronte, il n’y aura pas de crasse, pas de compétition, que du respect ». Et si on lui demande si un jour elles aimeraient de nouveau jouer avec le même maillot, la réponse est immédiate : « Bien évidemment, ce serait un vrai kiff ! J'espère que cela pourra se faire un jour, que ce soit en Ligue, en Régionale, en Espagne, en Australie, ou même en Belgique (rires) ». Et pourquoi pas avec le maillot des Déferlantes sur les épaules ?


Photo : Chloé BERARD
Rédaction : Fabien VARY (@NanteSport44)


Evènements Basket

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !