A l'assaut des montagnes russes

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Les fêtes de fin d'année passées, les Déferlantes retrouvent le parquet de Mangin-Beaulieu avec la réception des Russes de Krasnoyarsk à un horaire inhabituel, 19h. Présentation du match avec Aija PUTNINA...


A l'assaut des montagnes russes

Après un break d’une dizaine de jours « nécessaire parce que les semaines de décembre étaient très chargées » Aija PUTNINA et ses coéquipières ont pu se « ressourcer physiquement mais aussi psychologiquement » et sont désormais « concentrées et prêtes à travailler dur » pour préparer « un mois de janvier encore plus dur que celui de décembre ».

En effet, entre l'EuroCup, la Coupe de France et le championnat, ce ne sont pas moins de 7 rencontres qui attendent les Déferlantes pour ce 1er mois de l’année. Un calendrier chargé dont la troupe d’Emmanuel COEURET devra se servir pour oublier et se remettre d'« une première partie de saison faite de hauts et de bas, avec de bonnes sensations en EuroCup, au contraire de celles ressenties en championnat ». Si l’internationale lettone avoue, à juste titre, « ne pas être contente de ces premiers mois de compétition », elle assure qu’il est désormais « temps d’apprendre de nos erreurs, de regarder vers l’avant et de travailler plus dur afin de préparer les prochains matchs ».

De bonnes résolutions qu’il serait bon d’appliquer dès jeudi avec la réception de l’équipe russe de Krasnoyark, l’une des favorite de cette compétition européenne. « Heureuse de jouer le match aller à la maison », Aija sait que « les équipes russes sont toujours difficiles à appréhender ». Mais à ce stade de la compétition, rencontrer tel ou tel adversaire n'est pas primordial car « il n’y a pas de faible équipe, et le plus important est de nous concentrer sur nous-mêmes, de défendre dur, de jouer ensemble, de prendre du plaisir et l’issue sera forcément positive ».

Bien que la qualification ne sera pas aisée à obtenir, ce n'est pas pourtant mission impossible pour les Nantaises car, si Noemie MAYOMBO et ses coéquipières n'ont connu qu'une seule défaite pour cinq succès en phase de poules, elles sont, à l'image du NRB, dans le ventre mou du championnat russe avec 6 victoires pour 5 défaites. A Isis ARRONDO et ses amies de profiter de l'avantage du terrain et d'un probable état de fatigue de leurs adversaires après un voyage de près de 15 000 kilomètres pour aborder le match retour avec sérénité et ambition.


Retrouvez toutes les informations sur cette rencontre ici : NRB vs. Enisey Krasnoyarsk

Rédaction : Fabien VARY (@NanteSport44)
Photo : Corentin PINGEON (@Cooc_P)


Evènements Basket

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Partagez

Soutenez-nous !