Le Deaux rond !

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Le FC Nantes n'a pas réussi à trouver la faille samedi soir contre Bastia (0-0). Dans ce match triste et pauvre, les hommes de Michel DER ZAKARIAN n'auront donc pas réussi à obtenir les trois points, alors que l'adversaire semblait plus qu'à sa portée.


Le Deaux rond !

On a aimé :
 
Le retour de Lucas DEAUX
Mentalement absent depuis le début de la saison, le milieu de terrain a effectué un match complet hier. En effet, celui-ci était présent sur de nombreuses phases offensives et réussissait très bien à remonter le ballon. Cependant, on peut aussi se dire que ce n'était clairement pas son rôle. Positionné au milieu de terrain avec Alejandro BEDOYA, l'ancien joueur du Stade de Reims devait aussi faire avec l'énervement prononcé de son collègue, qui ne finira d'ailleurs pas le match, expulsé en fin de rencontre. Si la perte de Valentin RONGIER a fait (et fait toujours) beaucoup de mal au club, on peut se rejouir de cette performance, alors que l'on attaque le dernier mois de compétition avant la trêve hivernale. Espérons revoir ceci dès mardi face à Lyon.

On pas aimé :
 
Le jeu du FC Nantes
Constamment bas, le bloc nantais n'a pas su mettre la pression sur son adversaire. Pourtant, celui-ci était souvent appelé à positionner plus haut par Kolbeinn SIGTHORSSON, une fois de plus important de par sa conservation du ballon, mais pas aidé par ses compères, à l'image d'un Jules ILOKI à son niveau. Autres déceptions, les prestations de Lorik CANA plus que limite lors de certaines interventions, Yacine BAMMOU, souvent mal placé, et d'Ermir LENJANI, pas assez juste techniquement. Cas à part, celui d'Alejandro BEDOYA. Destabilisé par un arbitre, il est vrai, complètement perdu et incapable de gérer ce match, le milieu de terrain se devait de garder son calme. Très vite on comprit que l'américain ne terminerait pas le match, tant son agacement était visible. Ce fut chose faite, après une faute grossière, qui permit en plus aux bastiais d'obtenir un coup-franc dangereux. Inquiétant.

J'aurais également pu parler de l'attitude des bastiais, mais ceci devient habituel au fil des années. Dommage, surtout pour le spectacle et les supporters, tant ce match fut difficile à regarder dans son intégralité.

On a pas aimé et ça risque de continuer :
 
Les tarifs
25.798 spectateurs. Une affluence plutôt bonne pour un match comme Bastia, fin novembre et avec une météo difficile. On peut tout de même s'étonner que le club ait lancé son "Stade à 10€" pendant seulement quelques jours, alors que la Beaujoire aurait pu être bien plus garnie si l'opération avait duré jusqu'au jour du match. De plus, comment est-ce possible que le club ait décidé d'un tarif de 15€ minimum pour le match contre Lyon, alors que celui-ci se jouera un mardi soir à 21h, au mois de décembre. Il est de plus en plus difficile de comprendre la politque tarifaire du FC Nantes. Nous ferons les comptes en fin de saison.


Nantes - Bastia 0-0
J15 - Ligue 1 - 25798 spectateurs
Stade de la Beaujoire - 28.11.15

Rédaction : Corentin PINGEON (@Cooc_P)
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !