Un FC Nantes de caractère !

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Le FC Nantes s'est imposé à Nice (1-2), en match en retard de la 9ème journée de Ligue 1. Celui-ci avait été annulé alors qu'une mi-temps entière avait été disputée, le 3 octobre dernier. Cette rencontre démarrait une "tournée du sud", qui verra le club nantais se rendre ensuite à Montpellier puis Monaco.


Un FC Nantes de caractère !

On a aimé :

Une première mi-temps intéressante (une fois de plus)

Sûrement l'un des points forts de ce FC Nantes version 2015/2016. Depuis le début de saison, le club entame globalement bien ses matchs. Paris, Marseille ou ce match à Nice en sont les exemples. Présents dans l'impact, techniquement justes, les nantais ont directement mis la pression sur les niçois. En témoigne, l'ouverture du score d'Alexis ALEGUE (pour ses premiers pas en Ligue 1) dès la 11ème minute. Les minutes suivantes étaient aussi nantaises mais voyaient tout de même des niçois un peu plus à l'aise. Seul point noir, cette égalisation de GENEVOIS (42') un peu contre le court du jeu.

La réaction

Plus que bousculés en seconde période (lire ci-dessous) les coéquipiers de Youssouf SABALY (encore très bon ce soir), ont pourtant réussi à mettre ce second but, synonyme de coup de massue pour leurs adversaires. Malmenés, les jaunes et verts auraient même pu voir Nice passer devant, après une faute sur GERMAIN dans la surface (56'). Un but a même été refusé (logiquement) pour les niçois, se trouvant en position de hors-jeu (63'). Mais malgré ceci, c'est bien le FC Nantes qui prenait l'avantage, grâce au SIG (70'). Une force de caractère dont manquait l'équipe de l'année passée, surtout en deuxième mi-temps. De bon augure.


Le Sig, épisode 1

ENFIN ! Après 9 matchs en France, Kolbeinn SIGTHORSSON a ouvert son compteur dans l'hexagone. Toujours très intéressant dans ses remises et son jeu aérien, l'islandais n'avait toujours pas fait trembler les filets bleus-blancs-rouges. Problème réglé donc, puisque c'est lui qui a offert les trois points à ses coéquipiers, grâce un but que l'on pourrait qualifier de "renard". Sur un centre de Yacine BAMMOU l'avant-centre réussissait à reprendre le ballon et à lui fait franchir la ligne, crucifiant le gardien adverse, presque, à bout portant. Cette barrière psychologique dépassée, espérons maintenant voir la même chose, mais à la Beaujoire.

On a pas aimé :

Une deuxième mi-temps difficile, malgré tout

Malgré l'euphorie de ce succès à l'extérieur, il faut aussi souligner que le FC Nantes a subi, sans encaisser de but, certes, mais tout de même. Cela aurait pu être préjudiciable aux nantais, surtout qu'il affrontait la deuxième meilleure attaque du championnat. D'ailleurs un penalty aurait pu être accordé à un Valère GERMAIN pourtant inexistant tout au long de cette partie. Malheureusement pour eux, les hommes de Claude PUEL ne pouvaient pas vraiment compter sur leur public, peu présent depuis le début de saison (à peine 50% de taux de remplissage).


Avec une victoire contre Marseille, le FC Nantes aurait occupé le deuxième rang du classement (ex-æquo avec 3 autres équipes) après cette victoire à Nice. Celui-ci se retrouve désormais 7ème. Rendez-vous dès ce samedi, pour un déplacement à Montpellier, actuel 17ème de Ligue 1.

Nice - Nantes 1-2 (Genevois 43' ; Alegue 11', Sigthorsson 70')
Allianz Riviera - 04 Novembre 2015
J09 - Ligue 1

Rédaction : Corentin PINGEON (@Cooc_P)
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !