Nantes puissance Troyes !

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Au sortir d’une trêve internationale qui ne tombait pas forcément au meilleur moment après une victoire à Lille et une mi-temps encourageante à Nice, le FCN recevait pour la 10ème journée de L1 une équipe de Troyes 19ème et à la recherche de sa 1ère victoire de la saison. Malgré une première mi-temps assez insipide uniquement éclairée par le missile de Rongier, les joueurs de MDZ ont fait le boulot pour soigner le goal-average et se rassurer avant de se déplacer 4 fois en 5 journées.


Nantes puissance Troyes !

On a aimé :

"Une efficacité retrouvée"

3 buts inscrits dans le même match en L1, les nantais n’avaient plus réalisé une telle performance depuis… le 20 avril 2014 et leur carton à Valenciennes (6-2). C’est dire si cette victoire 3-0, même si elle n’intervient pas au terme d’un match maîtrisé pendant 90 minutes, fait du bien aux têtes et va servir de terreau pour tenter sur les prochains matchs de prolonger la nouvelle dynamique entrevue depuis la 1ère MT contre le PSG. Avec une justesse technique supérieure, les nantais auraient même pu corser à plusieurs reprises l’addition par l’intermédiaire d’un SALA irréprochable dans l’état d’esprit mais toujours aussi brouillon (73’) ou de SIGTHORSSON (88’), BAMMOU ayant pour sa part signé son 2ème but de la saison sur une grossière erreur de l’ancien rennais MAVINGA (62’).
   
"SABALY, une recrue « capitale »"

 
Clairement l’homme du match. Youssouf SABALY a régalé les 24402 supporters présents à la Beaujoire et fait oublier le feuilleton interminable lié à son prêt en provenance du PSG vécu cet été. Le champion du monde des -20 ans a réussi tout ce qu’il a entrepris hier soir et en a même profité pour inscrire son 1er but de la saison (50’) sur une action qui résume à elle seule son aisance des deux pieds, sa force de percussion et sa justesse technique. Avec 75 ballons touchés (seul RONGIER a fait mieux), 83 % de passes réussies  et 7 duels gagnés, SABALY montre que le successeur d’Issa CISSOKHO sur le côté droit est bel et bien arrivé. Si nous ajoutons à cela une prestation solide et encore une fois prometteuse de MOIMBE, pendant de SABALY à gauche, les soucis liés aux latéraux semblent bien loin pour le FCN.

"RONGIER, l’indispensable"

Un missile sans contrôle de 27 m flashé à 96 km/h (41’),voilà comment Valentin RONGIER a choisi d’inscrire son 1er but avec les professionnels hier soir. Outre ce bijou qui est un des plus beaux buts vus à la Beaujoire ces dernières années, la prestation de RONGIER hier soir montre que le jeune nantais a passé un cap depuis plusieurs matchs après un début de saison compliqué lié à son nouveau statut de titulaire. Beaucoup plus étoffé physiquement, doté de qualités techniques indéniables et surtout dépositaire d’un jeu simple, propre et toujours offensif, le milieu de terrain semble prendre petit à petit la succession de VERETOUT au milieu de terrain avec sa capacité à jouer tête levée et à bonifier bon nombre des ballons qu’il touche. Lorsque RONGIER va, (presque) tout va.

"Les progrès de THOMASSON"

Lui-même l’a répété plusieurs fois, Adrien THOMASSON est dans le dur depuis le coup d’envoi de la saison de Ligue 1 et peine à confirmer ses très bonnes dispositions entrevues lors des matchs de préparation. Si sa 1ère mi-temps a été quelque peu indigeste (malgré sa passe décisive pour RONGIER) comme celle de quasi toute l’équipe nantaise, le milieu offensif savoyard a confirmé en 2ème MT les progrès entrevus contre Lille et Nice. Toujours à l’aise balle au pied, THOMASSON a été l’auteur d’actions intéressantes et semble élever, doucement mais sûrement, son niveau de jeu. Reste à prendre de la puissance physique (seulement 3 duels gagnés contre Troyes) et à jouer plus simple dans certaines situations pour passer un véritable palier. Son positionnement restera néanmoins toujours source de débat pour le moment étant donné que THOMASSON semble bien plus à l’aide au cœur du jeu que sur un côté.
 
"La 5ème clean-sheet en 9 journées"

Après un énorme passage à vide qui les aura vus encaisser 10 buts en 4 matchs, les nantais semblent avoir retrouvé depuis Lille leur solidité défensive qui avait été le leitmotiv de l’équipe depuis la remontée. Hier, même si avec un peu plus de réussite, les troyens auraient dû sauver l’honneur (tête plongeante au ras du poteau (86’) et lob superbe sur la transversale (89’) de Bienvenu, le nouvel entrant), les nantais ont signé leur 5ème clean-sheet en 9 matchs, ce qui est de bonne augure avant d’affronter des caennais efficaces offensivement et de recevoir un Marseille 3ème attaque de Ligue 1.
 
On a pas aimé :

"La trêve internationale"

Depuis la remontée en L1, les trêves internationales viennent très souvent couper une équipe nantaise installée dans une bonne dynamique (cf. défaite à Lille, nuls contre Reims et Saint-Étienne aux retours des trêves internationales du 2ème semestre 2014). Cette fois-ci, en plus de briser la dynamique nantaise, les matchs internationaux ont obligé Michel DER ZAKARIAN a chamboulé une bonne partie de son équipe puisque SIGTHORSSON et CANA ont débuté sur le banc alors que BEDOYA et VIZCARRONDO ont été laissés au repos suite à leurs périples internationaux. L’équipe alignée a néanmoins répondu présent pour décrocher un 4ème succès cette saison qui place les nantais au 12ème rang à 3 points de la 5ème place rennaise.
 
''La 1ère demi-heure apathique''

Cette victoire 3-0 ne doit pas nous empêcher de faire les fines bouches et de regretter les 30 premières minutes extrêmement médiocres proposées par les nantais. Festival de passes imprécises, marquage très laxiste,relances hasardeuses, pendant une demi-heure, le FCN a balbutié son football et été mis en danger par des troyens à la philosophie toujours très joueuse. Le but de RONGIER a heureusement permis aux nantais de se libérer. Mais renouveler une telle entame contre une équipe de Caen 2ème ex-æquo de Ligue 1 aurait certainement des conséquences bien plus dramatiques. Ce début de match laisse un goût d’inachevé au public jaune et vert qui aimerait voir les nantais fournir une prestation linéaire et cohérente pendant 90 minutes.
 
"DEAUX et TOURE en-dedans"
 
Si les prestations offertes par les joueurs nantais sont globalement satisfaisantes, 2 joueurs ont semblé en-dedans hier soir, Lucas DEAUX et Birama TOURE. Le premier nommé semble toujours aussi emprunté depuis le début de saison et peu à l’aise dans l’axe de la défense. Mais ce qui inquiète surtout, c’est que le fighting spirit légendaire de DEAUX a l’air de s’être évaporé depuis une fin de mercato mouvementée cet été tant le milieu de terrain semble amorphe et subir une situation dure à vivre pour l’affectif qu’il est. Un retour au milieu de terrain pourrait lui faire le plus grand bien. D’autant que TOURE ne s’est pas montré à son avantage non plus hier soir, notamment offensivement où ses lacunes sont évidentes. Même si l’abattage de « Bibi » est indéniable, il est temps que le malien progresse techniquement et épaule plus RONGIER dans l’orientation et l’organisation du jeu.
 
"Le loupé du « Sig »"

88ème minute hier soir, ADRYAN lance dans la profondeur SIGTHORSSON, rentré à la 66ème, qui s’emmène bien le ballon et se retrouve seul à l’entrée de la surface devant PETRIC. Malheureusement, l’international islandais, buteur contre la Lettonie samedi dernier, glisse et lève trop son ballon qui passe juste au-dessus des cages troyennes. Ce loupé, qui n’a aucune conséquence comptable puisque les nantais menaient déjà 3-0, est le 1er de l’ancien joueur de l’Ajax sous le maillot nantais et montre que son acclimatation à notre championnat n’est pas encore totale. Précieux dans le jeu avec ses qualités techniques, sa conservation de balle et sa faculté à faire jouer les autres, l’islandais, avec ce raté, n’a pas rassuré ses détracteurs et a manqué l’occasion de débloquer son compteur buts et certainement sa saison. Espérons que l’athlétique natif de Reykjavik le fasse dès vendredi prochain du côté de d’Ornano.


Nantes - Troyes 3-0 (Rongier ; Sabaly ; Bammou)
Stade de la Beaujoire
J10 - Ligue 1 - 24402 spectateurs

Rédaction : David PINGEON
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Partagez

Soutenez-nous !