Dans le rouge !

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Après la première trêve internationale de la saison, le FC Nantes recevait Rennes à la Beaujoire dans le cadre de la 5ème journée de Ligue 1. Une occasion parfaite d'effacer la contre performance à Bordeaux et de faire plaisir à ses supporters en remportant le derby de la Bretagne.


Dans le rouge !

27262. C'est le nombre de spectateurs qui étaient présents à la Beaujoire face à Rennes. Sûrement l'une, si ce n'est la plus mauvaise affluence d'un Nantes-Rennes, depuis 10 ans. Les hommes de Michel DER ZAKARIAN devaient une fois plus faire sans Wilfried MOIMBE, en phase de reprise, mais pouvait compter sur les deux nouvelles recrues Youssouf SABALY et Lorik CANA, titulaires pour leur première apparition dans le groupe.
 
Le 11 nantais : Maxime DUPE / Youssouf SABALY, Lorik CANA, Koffi DJIDJI, Leo DUBOIS / Lucas DEAUX, Valentin RONGIER, Adrien THOMASSON, ADRYAN / Emiliano SALA, Kolbeinn SIGTHORSSON
 
Le 11 rennais : DIALLO / BAAL, ARMAND, MEXER, MENDES, MOREIRA / SYLLA, DOUCOURE / NTEP, ANDRE, SIO
 
C'est sous la pluie que les 22 acteurs débutaient la rencontre. Juste avant le quart d'heure de jeu (12ème), c'est NTEP qui se montrait dangereux sur coup de pied arrêté, obligeant Maxime DUPE à la parade. Les hommes en rouge semblaient globalement plus à l'aise avec le ballon. Néanmoins, sur un cafouillage dans la surface rennaise (24ème) SALA réussissait à trouver le poteau adverse.  
 
C'est d'ailleurs vers la demi-heure de jeu que les nantais commençaient à se trouver et à pratiquer un jeu plus intéressant. ADRYAN paraissait d'ailleurs plus à l'aise que d'habitude. Cependant, un gros nombre d'offensives se finissaient par un nantais à terre. Les équipes rentraient finalement aux vestiaires sur ce score nul et vierge. Un penalty aurait cependant dû être sifflé pour les rennais, à cause d'une faute de DJIDJI sur NTEP.
 
Deux exclusions en 2ème mi-temps !
 
De retour sur la pelouse engorgée, c'est Rennes qui montrait ses bonnes intentions . Mais le match basculait définitivement en leur faveur lorsque l'arbitre du match décidait d'exclure ADRYAN pour une faute invisible. L'ouverture du score de NTEP, semblait donc logique, les nantais évoluant avec un joueur en moins. Mais la célébration du joueur montrait que celui-ci possède un Q.I équivalant au numéro de son maillot.
 
La suite ne fut que formalité. Cependant, les nantais continuaient à pousser, tout comme le public, et semblaient avoir l'envie de revenir au score. Malgré cela, une deuxième expulsion limite vint enterrer définitivement la possibilité d'un retour.
 
Cette fois-ci, c'est SIGTHORSSON (un des meilleur nantais ce soir) qui en fit les frais (79ème) à cause d'un tacle appuyé, certes, mais point dangereux. La suite ne fut donc que cerise sur le gâteau.

Rennes doubla la mise grâce à Sio peut avant la fin du temps réglementaire . Il y eu bien quelques occasions nantaises comme une frappe de SABALY ou un coup-franc de RONGIER.
 
Au final cette défaite semble logique même si l'on peut regretter la sévérité du corps arbitral. La prestation de DEAUX, auteur d'un match plus que moyen, entre autres, rappelle aussi que le club n'est pas à l'aise dans le jeu et que le milieu de terrain est inexistant. Inquiétant avant les déplacements à Saint-Étienne et Lille.


Nantes - Rennes 0-2 (Ntep ; Sio)
Stade de la Beaujoire
J5 - Ligue 1 - 27262 spectateurs

Rédaction : Corentin PINGEON (@Cooc_P)
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !