Un potentiel à exploiter

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Alors que les Déferlantes ont repris le chemin de Mangin il y a peu, c'est déjà l'Open, synonyme d'une nouvelle saison de LFB qui arrive à grands pas. Faisons un petit point sur ce qui nous attend du côté du NRB.


Un potentiel à exploiter

L'intersaison des Déferlantes

Le NRB a entamé sa mue cet été avec le départ des incontournables Aurélie BONNAN, Claire STIEVENARD et Sarah MICHEL. A ce trio, qui était, est et sera à jamais « Déferlantes », se sont ajoutés les départs d’Aline DUMONT, partie gagner du temps de jeu en Ligue 2, mais aussi des étrangères, Maggie SKUBALLA et Emy PODRUG, qui ne seront restées qu’une seule année à Nantes. Pour pallier à ces nombreux départs, Emmanuel COEURET peut compter sur l’arrivée de 3 joueuses au statut d’internationales. Ainsi, Aija PUTNINA, lettonne, Katherine PLOUFFE, canadienne et Queralt CASAS, espagnole, sont venues renforcer le NRB. A cette expérience du basket européen, le technicien a voulu ajouter un soupçon d'insouciance avec la jeunesse de Margaux GALLIOU-LOKO, qui revient sur ses terres ligériennes, et Samantha MACKAY, pigiste médicale de Shona THORBURN, promue capitaine cette année.

L'effectif
Meneuses : Isis ARRONDO / Rose DUCRET / Shona THORBURN
Arrières / Ailières : Yuliya ANDREYEVA / Queralt CASAS / Margaux GALLIOU-LOKO / Samantha MACKAY
Intérieures : Katia CLANET / Katherine PLOUFFE / Aija PUTNINA

Les ambitions du club

Les objectifs du NRB sont clairs et habituels, et le club cherchera à faire au moins aussi bien que l’année passée. Ainsi, Shona THORBURN et ses coéquipières auront pour but d’aller chercher une qualification européenne et de se qualifier au minimum pour les quarts de finale de l’EuroCup, compétition à laquelle les Déferlantes sont habituées. Des ambitions légitimes pour un groupe qui, s’il passe à travers les pépins physiques, peut viser plus haut, voire même aller chercher un titre. Quoi qu’il en soit, cette année devrait servir de base pour la mise en place d’objectifs qui devraient aller crescendo au fil des saisons pour un club qui « veut construire dans la durée » comme noté par Hubert GOURIOU, président.

Focus sur Queralt CASAS

Remplacer Sarah MICHEL n’était pas une simple affaire, mais Emmanuel COEURET semble avoir eu le nez creux en allant chercher l’ailière espagnole du côté de la Turquie. Championne d’Europe avec la Roja en 2013, la joueuse de 22 ans possède, malgré son jeune âge, une solide expérience du basket européen puisqu’elle a disputé l’Euroligue lors des deux dernières années (respectivement avec Rivas Ecopolis et Galatasaray). Non retenue avec l’Espagne lors du dernier Euro, la native de Gérone arrive sur les bords de l’Erdre pour donner le meilleur d’elle-même, comme elle nous le confiait peu de temps après sa signature. Le technicien nantais ne se trompe pas quand il avance que c’est « réellement une chance pour le NRB de pouvoir recruter une telle joueuse », car Queralt est une joueuse qui peut permettre au club de passer un cap, et ce dès cette année.


Le basket ? Rien de plus simple pour Queralt.

Les mots d'Isis ARRONDO

Cela fait maintenant une grosse semaine que la véritable présaison a débuté. Comment cela se passe-t-il ? Le groupe vit-il bien, et comment se déroule l'intégration des nouvelles joueuses dans l'équipe ? Tu peux nous dire un petit mot sur chaque recrue ?
Après une semaine de préparation ensemble , on a dû gérer quelques petits pépins physiques comme c'est le cas à chaque début de saison mais le groupe vit très bien. Les nouvelles joueuses se sont vite intégrées et leurs adaptations me paraissent plutôt faciles.
Sur le poste 1, il y a Samantha MACKAY, une jeune américaine qui jouait en Hongrie la saison passée. C’est une joueuse adroite qui peut doubler sur les postes 1 et 2.
Sur le poste 2 il y a Queralt CASAS, joueuse espagnole qui évoluait en Turquie. Elle vous fera forcément penser à une joueuse passée par Nantes dont je tairai le nom...C’est une joueuse très rapide qui défend fort et aime courir.
Sur le poste 3, la seule recrue française, Margaux GALLIOU-LOKO, qui nous vient du club de Lyon. C’est une joueuse talentueuse qui travaille dur, elle peut être dangereuse à mi-distance mais est aussi capable de jouer dos au panier.
Aija PUTNINA jouera sur le poste 4. C’est une joueuse lettonne, déjà passée par la France (Arras et Mondeville) qui est dans l’énergie et le combat. Elle est très mobile et adroite à 3/4 mètres.
Enfin Katherine PLOUFFE, notre poste 5, canadienne et dernière arrivée. C'est une joueuse mobile qui possède de très bons fondamentaux et nous apportera également toute son expérience.

Quels ont été les discours d'Hubert GOURIOU et d'Emmanuel COEURET lors de la reprise ? Quels sont les objectifs qui ont été fixé au groupe en championnat, dans les coupes nationales et en Coupe d'Europe ? Certaines compétitions seront-elles privilégiées par rapport à d'autres ?
Les objectifs de cette saison sont comme d’habitude, à savoir de faire mieux que la saison passée et que cela soit en championnat (8èmeplace en saison régulière) et en coupe d’Europe, où on voudra aller plus loin que les quarts de finale. La saison va être rude avec 3 descentes en LF2 mais nous sommes un groupe ambitieux alors on essaiera de jouer au minimum le Challenge Round pour continuer à être engagé en coupe d’Europe la saison suivante. De plus, on s’est battu pour avoir un ticket en coupe d’Europe, donc ce n’est certainement pas pour brader cette compétition et on va la jouer à fond.

Le groupe "Déferlantes" a énormément changé au cours de l'intersaison. Pourquoi avoir choisi de rester au NRB, et quel va être le rôle d'Isis ARRONDO dans ce nouveau groupe que cela soit hors et sur le terrain ? Quel va être le style de jeu proposé par le NRB version 2015 / 2016 ?
J’ai choisi de rester au NRB parce que je me sens bien ici. Je fais confiance à Manu et j’aime les valeurs du club. Mon rôle cette saison sera de faire le lien entre les nouvelles joueuses et les anciennes, avec les partenaires et les supporters. Je veux aussi continuer à m’affirmer sur le terrain et pour devenir un leader.
Je ne peux pas encore définir le style du NRB version 2016 parce que cela ne fait qu'une semaine qu’on joue ensemble, mais notre jeu sera certainement basé sur beaucoup de courses, d’altruisme et d’agressivité (du moins je l’espère… ;-) )

119885026906862977415731464115527719417362n.jpg
Avec son maillot floqué du numéro #89, Isis compte bien devenir un leader de ce NRB version 2015/2016 / Photo : Arnaud MASSON


C'est donc un groupe à fort potentiel qu'Emmanuel COEURET possède entre ses mains, et faisons lui confiance pour tirer le meilleur des ses Déferlantes cette année.

Retrouvez le programme des Déferlantes ici : Programme des matchs du NRB à domicile

Rédaction : Fabien VARY (@NanteSport44)
Photo : Thierry MEZERETTE (@thierrymezerett)


Evènements Basket

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !