Billet d'humeur : Restriction de déplacement

Article publié le , par Le vestiaire nantais

A quelques jours d'un déplacement du FC Nantes à Bordeaux, c'est un nouvel arrêté préfectoral qui vient jouer les troubles fêtes. L'occasion pour notre rédaction de réagir dans notre billet d'humeur.


Billet d'humeur : Restriction de déplacement

Le coup de gueule

7421. C'est le nombre de places supplémentaires dont dispose le Nouveau stade de Bordeaux par rapport à son prédécesseur. 10 novembre 2013, plus de 2000 nantais sont présents dans les travées de Chaban-Delmas sans aucun incident à déclarer. Pourtant, presque deux ans plus tard, la préfecture d'Aquitaine a décidé de limiter le déplacement des supporters en Gironde à 500 personnes, tout en obligeant les dits voyageurs à être escortés par la police depuis un péage jusqu'au stade.

Une mesure qui rappelle une autre déplacement, celui de Saint-Etienne, qui rappellera très certainement un très bon souvenir à de nombreux supporters. En plus de cela, certaines parties de la ville seront interdites aux nantais. Un peu comme l'étaient les alentours du stade de la Licorne d'Amiens au mois de Mai dernier avec les conséquences que l'on connait pour certains supporters. Si vous vous rendez là-bas, soyez prudent, certains supporters pourraient vous en parler.

Le double kick : l'amalgame



Les médias traditionnels coupables de véhiculer un message erroné et anxiogène ? La preuve, Presse Océan illustre ce matin son article sur l'arrêté préfectoral avec une photo dont les protagonistes sont parisiens et où les supporters nantais ne sont en rien responsables des incidents... Des errements de traitement devenus habituels. 

Comme le rappelle le communiqué établit par les associations de supporters, les regroupements de supporters nantais sont pacifiques. Les cortèges dans les rues de Rennes, ou encore Angers récemment, se passent sans incidents. Cette politique liberticide à un an de l'Euro semble donc disproportionnée.

Lorsque l'Europe toute entière des supporters viendra "consommer le football" avec tous les enjeux économiques que cela représente, va-t-on imposer des politiques de restrictions à nos visiteurs ? Ne peut-on y voir une certaine hypocrisie ? (Nous, on a notre idée sur la question)

Le FC Nantes prend position




Le club a d'ailleurs réagi en indiquant qu'il "s'inquiète toutefois de la récurrence et du renforcement des contraintes apportées aux déplacements de ses supporters, amenant ces derniers à y renoncer, les privant de ce fait de la possibilité d'encourager leur équipe ".

Il ajoute aussi "déplorer que, malgré ses demandes réitérées, aucune réponse ne lui ai été apportée, dans les délais lui permettant d'anticiper l'organisation du déplacement et de répondre aux attentes de ses supporters ".

On peut donc en conclure que la préfecture d'Aquitaine a préparé son coup, puisque le FC Nantes précise que le délai, entre la diffusion de l'arrêté et le jour du match, l'oblige a renoncer à l'organisation d'un déplacement de supporters à Bordeaux, car celui-ci est bien trop court. Oui nous somme en 2015. Enfin, il paraît.


Rédaction : Corentin PINGEON (@Coco_P) - Damien BAUMARD (@Bau_Dam)
Photo : Arnaud DURET (@Artno42) / FC Nantes (@FCNantes)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !