Une victoire à l'arrachée

Article publié le , par Le vestiaire nantais

C’était la reprise du côté de la Beaujoire. 26 000 personnes assistaient à ce premier derby breton et match de la saison (moins que la saison dernière contre le RC LENS à la même époque). Des nantais qui ont souffert mais qui auront su faire la différence dans les derniers instants du match.


Une victoire à l'arrachée

Michel Der Zakarian affichait un profil offensif avec un 4-4-2 prometteur mais profondément remanié: Rémy RIOU (G) - VEIGNEAUX - DEAUX - DJIDJI - DUBOIS TOURE - ADRYAN -THOMASSON- RONGIER - BAMMOU - SALA. Un FC Nantes new look aux résolutions offensives.
Jocelyn GOURVENNEC alignait lui un 4-4-2 à plat: LOSSL(G) - LEVEQUE - SORBON - KERBRAT - JACOBSEN - GIRESSE - SANKHARE - MATHIS - DE PAW - BENEZET - SALIBUR 

De l’envie mais pas d’éclats
C’est le jeune Adrien THOMASSON qui donnera le premier frisson à la Beaujoire sur une magnifique ouverture d’Olivier VEIGNEAU reprise de volée. Frappe cadrée mais magnifiquement détournée par LÔSSL d’une belle claquette. Derrière le FC Nantes pêche en mobilité et l’EA Guingamp semblait prêt à se montrer sur contres avec notamment les très bons SANKHARE ou encore SALIBUR. Les coups de pied arrêtés d’ADRYAN n’apportaient pas plus de solutions au jeu nantais… malgré une dernière frappe cadrée mais trop écrasée du Brésilien, ou encore un bon débordement de DUBOIS suite à une bonne inspiration de THOMASSON: les deux équipes se séparaient sur un score vierge.

Deux pas en avant, trois pas en arrière
Les nantais reviennent de la pause avec un visage plus séduisant. ADRYAN profitait d’une maladresse milieu de terrain pour percuter plein centre. SALA qui avait suivi ne pouvait reprendre le bon décalage du brésilien; le début des maladresses. Le public nantais pouvait découvrir Kolbein SIGHTORSSON à la 59ème en lieu et place de BAMMOU peu en vue. A l’approche du dernier quart d’heure, Michel der Zakarian réalisait un double changement avec les entrées de BEDOYA et de AUDEL pour ADRYAN et SALA. C’est l’EA Guingamp qui semblait plus en phase de réaliser un coup avec l’intenable SALIBUR et des nantais clairement sur le recul. La frappe d’AUDEL en pleine course figurait de seul éclair nantais. 

Nantes s ‘en sort bien 
Sur un très bon débordement d’AUDEL côté gauche celui-ci centre fort devant le but en direction de BEDOYA et c’est SORBON qui trompe son propre gardien. 1-0 . Les nantais s’en sortent bien, l'action semblant hors jeu. 


Ce n'est pas encore le visage que l'on peut attendre de cette équipe qui affiche une volonté de faire mieux offensivement. Les nouveaux SALA et ADRYAN ont fait preuve de quelques maladresses notamment. C'est un CSC chanceux donc qui sauve une équipe qui semble manquer encore de rythme. L'essentiel est là, diront certain.

Adrien THOMASSON, l'homme nantais du match pour beesport. Le jeune milieu de terrain a fait preuve de beaucoup de maturité à l'occasion de cette première.

Rédaction:
Damien Baumard (@Bau_Dam)
Illustration: Can'ARTI


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Partagez

Soutenez-nous !