Le mauvais œil...

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Décidément, certaines situations n'arrivent qu'au FC Nantes. Alors que le milieu danois Nicolaj THOMSEN semblait très proche de rejoindre la Jonelière, un soucis à son œil droit aurait fortement compliqué et même finalement rendu impossible le transfert du joueur.


Le mauvais œil...

L'histoire entre le président Waldemar KITA et les joueurs danois semble bien difficile. En effet alors que Kian HANSEN vient de quitter précipitamment les bords de l'Erdre, n'oublions pas Michael GRAVGAARD, un temps annoncé comme le grand défenseur dont avait besoin le FC Nantes, recruté en 2008 lors des premières années du président actuel du club nantais. Restant encore aujourd'hui l'un des plus gros transferts du club (4 millions d'euros) le défenseur central danois n'a pourtant disputé que 15 matchs sous le maillot nantais, soit environ 270.000€ le match, et fut vite éjecté de son poste par Yoann POULARD (oui c'est possible).

Mais ne passons pas à côté du salaire de celui qui était surnommé "Air Force" au Danemark, estimé à 100.000€ par mois pendant un an puis 40% de cette somme l'année suivante, ainsi que de l'indemnité obtenu par le joueur suite à la rupture de son contrat, considérée comme abusive par la justice, et qui tournerait autour du million et demi d'euros. On obtient donc une somme qui se situe aux alentours des 7 millions d'euros. Ce qui fait plutôt cher l'avion.

Kian HANSEN aura lui au moins eu la politesse de rapporter environ 500.000€ au club (acheté 1M€, revendu 1,5M€) et ce malgré son court passage. Mais parlons de Nicolaj THOMSEN. Si sa signature semblait actée ces derniers jours, il n'en sera finalement rien. Contrairement à la rumeur Gustavo BOU (Racing Club, Argentine) le transfert du danois avait pourtant été annoncé par nos confrères de 20 Minutes, Presse Océan et l’Équipe, entre autres.

Alors emballement médiatique ou précipitation ? Ni l'un, ni l'autre en fait. Le FC Nantes étant réputé pour sa facilité à s'embarquer dans des affaires souvent coûteuses en liquidités (Michael GRAVGAARD et son licenciement, Ismaël BANGOURA et Al Nasr, Abdoulaye TOURE et Bastia), la découverte du problème de vue de Nicolaj THOMSEN aurait donc compliqué les négociations entamées avec Aalborg.

Le FC Nantes aurait-il découvert cela en même temps que le grand public ? L’interrogation demeure entière. Mais l'affirmative semble prédominer puisque si le club avait été au courant, cela n'aurait en rien dû modifier les discussions entre les protagonistes. Cependant, d'autres éléments sont apparus ces derniers jours. En effet, souscrire à une assurance française pour ce problème semblait compliqué d'après certains, alors que d'autres pointaient plus le fait que le FC Nantes souhaitait faire baisser l'indemnité de transfert, située aux alentours des 2 millions d'euros.

Ce qui reste sûr, c'est que Nicolaj THOMSEN ne devrait pas rejoindre le FC Nantes, comme l'indique le AB Aalborg dans un communiqué sur son site internet. Rappelons tout de même que si le joueur a été appelé en équipe nationale du Danemark, c'est que son œil ne doit pas vraiment lui poser problème. Mais le FC Nantes évite peut-être une nouvelle affaire qui aurait, une fois de plus, remis en cause la crédibilité d'un club qui possède toujours l'un des plus gros palmarès du foot français.


Rédaction : Corentin PINGEON (@Cooc_P)
Photo : Politiken (@Politiken)


Evènements Football

Evènements Sport collectif

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !