ITW Beesport. Gildas Chauvel le Mr communication du BCSP Rezé

Article publié le , par Le vestiaire nantais

Le BCSP Rezé reçoit ce week-end le plateau pour l'accession en finale du trophée coupe de France dont les Rezéennes sont tenantes du titre. Un club qui n'est pas là par hasard. Jouant les premiers rôles en Nationale 1 (4ème), les joueuses défendront un titre qui fait la fierté d'un club et de toute une ville. A cette occasion, nous avons rencontré Gildas Chauvel, le monsieur communication du club, celui qui fait "comme les grands".


ITW Beesport. Gildas Chauvel le Mr communication du BCSP Rezé

Bonjour Gildas, peux tu te présenter à nos lecteurs?

« Oui, bien sûr ! Gildas Chauvel, j’ai 26 ans. Originaire de Missillac (44). Amoureux de sport en général, je pratique le Football depuis mon plus jeune âge. J’ai une licence pro Gestion des équipements sportifs ce qui m’a amené à travailler pour le BCSP REZE en tant que chargé de partenariat et communication depuis déjà 2 ans et pour encore longtemps j’espère.»

Hebergeur d'image


Le club reçoit les 1/4 et 1/2 finales du trophée coupe de France ce week-end, qu'avez vous prévu de particulier ?

« Exactement, c’est un gros événement pour le club surtout en tant que tenant du Titre. Nous avons invité des clubs de Loire-Atlantique en leur proposant des places afin de promouvoir le Basket Féminin ainsi que notre club le BCSP REZE assez peu connu. Nous proposons également un repas le samedi soir au gymnase Arthur Dugast avec les joueuses qui participent aux Quarts de Finale. Après il y aura "Baski" notre mascotte et notre fanfare pour mettre l’ambiance comme à tous les matchs. »

Peux tu nous présenter l'adversaire des Rezéennes ?

« Nous affrontons le STADE FRANÇAIS, actuellement premier en NF2 avec seulement 2 défaites. Cette équipe évoluait en NF1 l’an dernier. C’est une équipe redoutable avec des grands gabarits et de l’expérience avec Nicole ANTIBE, ancienne joueuse de l’équipe de France.

Une qualification serait synonyme de 3ème finale en 5 ans c'est assez considérable. On en parle beaucoup dans le club ?

« Nous y sommes pas encore mais oui, ça serait génial. Pour avoir vécu la finale à Coubertin l’an dernier, je retournerai à Paris avec grand plaisir. Non, on en parle pas beaucoup au club mais je pense que, secrètement, c’est le souhait de nombreuses personnes ici. » 

Hebergeur d'image


Club amateur, vous travaillez "comme les pros": mascottes, animations panier à 1 000 euros prochainement.... comment expliquer une telle vitalité ?

« Je n’irais pas jusqu'à dire que l’on travaille « comme les pros » mais on fait au mieux. Une telle vitalité est le mélange de plusieurs facteurs. Le premier, ce sont des licenciées et des bénévoles impliqués, toujours prêts à aider. Le second, ce sont des dirigeants ouverts qui veulent aller de l’avant sans brûler les étapes d’une bonne structuration. Et le dernier, ce sont les partenaires impliqués dans la vie du club (présence aux matchs, à la soirée du club) et toujours force de proposition. Toutes ces choses font que nous pouvons proposer des animations sympas comme faire gagner une voiture à notre tombola et à notre loto ou encore les 2 paniers à 1000€ pour notre dernier match le 11 Avril.  Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de club à proposer ce genre de chose à notre niveau ou même plus haut. »  

Hebergeur d'image
Baski nouvelle mascotte du club


En quoi pour toi l'extra sportif peut apporter au sportif ?

« Tout est lié, avoir des équipes à bon niveau, c’est bien, mais si personne ne vient les supporter ça ne sert à rien. C’est pour ça que le coté extra sportif permet de faire parler du club et de susciter l’intérêt et la curiosité. S'il y a des supporters et de l’ambiance, les joueuses auront envie de bien faire et de donner encore plus et les supporters donneront  encore plus de voix. L’extra sportif permet tout simplement d’avoir le sportif (organisons, financement, …).» 

Hebergeur d'image


Comment vois tu ton travail dans le club pour les saisons prochaines ?

« Oula, bonne question…Je suis au club pour l’aider à ce développer en apportant ma petite contribution, nous sommes sur une bonne dynamique en terme de partenaires (+ de 60) et d’affluence (+ de 450 spectateurs en moyenne). Mais il y a encore beaucoup de travail, la concurrence est rude sur Nantes et son agglo donc il faut proposer des choses qui sortent de l’ordinaire. Mon objectif est d’arriver à 100 partenaires (le plus rapidement possible) et de remplir la salle à tous les matchs.»


On peut retrouver toutes les infos sur les matchs de ce week-end
http://www.levestiairenantais.fr/index.php?module=evenement&id=146&titre=1-4-de-finale-trophee-coupe-de-france-bcsp-reze-stade-francais

On remercie Gildas d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et on leur souhaite bonne chance pour ce beau week-end de basket féminin.


Evènements Site internet

Evènements Le Vestiaire Nantais

Le Vestiaire Nantais

RDV Associatif

Rencontres

Sport

Sport alternatif

Sport Aventure

Sport collectif

Sport individuel

Sport mécanique

Sport nautique

Sport Santé

Bubble bump

Une activité fun et divertissante

Goodies LVN

Bientôt disponible !

Partagez

Soutenez-nous !